Great British Sewing Bee : épisode 1

C’est parti pour 8 semaines de concours et de couture. Great British Sewing sera diffusée tous les mardi soir à partir du 12 février et vous retrouverez un compte-rendu et des suggestions de patrons de couture pour refaire les tenues tous les jeudi matin, sur le blog.

Dans ce premier épisode, les candidats ont été soumis aux 3 épreuves habituelles : la réalisation d’un vêtement à partir d’un patron de couture, l’up-cycling de diverses pièces usagées et la création d’une tenue sur mesure pour un mannequin vivant.

Première épreuve : le patron de couture « wiggle dreess »

Les candidats ont dû réaliser ce que anglais et américains appellent une « wiggle dress », à partir d’un patron de couture. Une « wiggle dress » est une robe très près du corps mais qui n’est pas moulante. Elle est coupée dans une matière peu ou pas extensible, et suit les lignes du corps en les accentuant.  Elle est typiquement plus serrée au bas qu’aux hanches, ce qui donne à la femme qui la porte la démarche entravée, signature des années 1950. Cette silhouette créée par Dior est dite « wiggle » car il faut se trémousser pour entrer dans la robe (ou la jupe).

De nos jours la « wiggle dress » est rare, sauf chez les amatrices de vintage et sur les tapis rouge. Et, libération de la flemme oblige, la démarche est moins entravée.

Attention, la « wiggle dress » n’est pas un simple tube de lycra ou de stretch qui vous colle partout. C’est une pièce de tissu fin ou moyennement fin, mis en forme par des coutures et des pinces. On cherche un effet « sculpté », pas un effet « collé ».

Wiggle dress ? NO :

L’ourlet est bien plus serré que les hanches mais qualifier cette robe de wiggle dress est une exagération. C’est juste une robe moulante qui s’étire sur les courbes du corps.

Wiggle dress ? YES :

Bien que moulante, cette robe donne l’impression d’être structurée et de soutenir les formes autant qu’elle les dévoile grâce à un jeu de fronces et de plis: Wiggle Dress !!!

Le patron de couture du jour

Le patron utilisé par les candidats semble être (car cela n’a pas été confirmé) V8280 de Vogue-Patterns.

Le V8280

Ce patron de couture est une reproduction de la robe Galaxy créée par le couturier français Roland Mouret en 2005. Cette robe a fait le tour des tapis rouge des 14 dernières années et est devenue iconique.

Contrainte imposée : les candidats devaient utiliser du coton. Réaliser une silhouette aussi ajustée avec du coton, ce n’est pas facile. Alors pourquoi se sont-ils encore compliqués la vie en choisissant tous un coton IMPRIME ?

Ce qui devait arriver arriva : …des motifs désalignés en pagaille !

Les candidats et leurs réalisations

 

Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps: Juliet a remporté l’épreuve avec sa robe d’un bleu vibrant. Leah a pris la dernière place.

Qui est Juliet ?

La leçon du jour: beaucoup de bleu pour rien …

 

Refaire cette tenue

Pour refaire la tenue réalisée pendant l’épreuve vous pouvez tenter de vous procurer le patron V8280 de Vogue Patterns. Il est en rupture depuis longtemps mais on trouve des versions d’occasion sur eBay ou dans des boutiques en ligne.

Sinon, vous trouverez des variations de cette robe ou des patrons similaires dans la bibliothèque de patrons de couture : allez dans robe et choisissez “silhouette ajustée” (forme).

Voici les patrons qui se rapprochent le plus de la V8180 selon moi:

Etta de Tilly and the Buttons ( PDF et Papier ). C’est la quintessence de la wiggle dress, la robe qui dit avec beaucoup de pudeur : “séduit moi si tu l’oses”
Tilli de Ralph Pink (PDF). Pour le travail des épaules.
Layla de Style Arc (PDF). Décolleté en coeur, épaules marquées, pinces … on est dans l’esprit wiggle dress.

Deuxième épreuve : l’upcycling de pièces en jean

Le second challenge consistait à réaliser un vêtement original à partir de 3 pièces en jean usées :

On attendait Ricardo, amateur d’upcycling, c’est finalement Jen qui gagne.

Les réalisation de l’épreuve d’upcycling

Jen remporte le défi avec une robe dos nu (la première sur la photo) et Juliet termine dernière.

Troisième épreuve: créer une combinaison pantalon sur mesure

Pour la 3ème épreuve, il fallait créer une combinaison pantalon pour un mannequin vivant.

Juliet a remporté l’épreuve grâce à une combinaison pantalon plus qu’honorable : le mélange des tissus fonctionne bien. L’entre-jambe du pantalon est bien exécuté (pas de fesses tombantes ni de tire-fesses). Le vêtement est ajusté correctement sur la silhouette du mannequin. Le style « one-shoulder » choisi est interprété de manière rafraîchissante avec un encolure croisée et une énorme manche bouffante.

La combinaison gagnante de Juliet

Décidément, avec Juliet, c’est tout ou rien : soit la première place, soit la dernière.

Trouver un patron de couture similaire

Si vous ne trouvez pas de combinaison pantalon « one-shoulder », transformez un patron de couture proposant une encolure croisée. De cette façon, vous aurez déjà éliminé les difficultés : comment utiliser 2 tissus différents pour e buste, comment réaliser une encolure croisée.Vous les trouverez toutes dans les combinaisons, en sélectionnant la combinaison pantalon (forme) et le one-shoulder ou encolure croisée (cou).

Salopette Sailor de Dessine-moi un patron (Papier). La ligne est plus slim que la salopette de Juliet et il n’y a pas d’emmanchure.
India de Wear Lemonade (pochette). La ligne est similaire et l’emmanchure existante se change facilement.

L’éliminé du jour

C’est Tom qui nous quitte. Qui était ce cher Tom ?

A la semaine prochaine pour une nouvelle session de couture !

0 Commentaires

Laisser une réponse

A Propos de UP  - Contact

©2019 - United Patterns

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account