Great British Sewing Bee: Episode 3

C’est déjà la troisième semaine du concours de couture. 2 candidats sont partis (Tom et Sheila), 8 sont encore en course pour devenir la meilleure abeille 2019.

Le thème de cette troisième journée était les années 1970. Et nous sommes passés par tous les clichés des 70’s!

Epreuve 1: le patron de couture du jean flare

Les candidats se sont vus remettre le patron de couture d’un pantalon de style jean flare à réaliser en 3h30.

Le patron de couture du jour

Attention, ce patron était un VRAI jean des années 1970, avec toutes les difficultés de construction inhérentes. Pour arriver à faire ce pantalon, il fallait suivre les instructions suivantes:

  • Assembler l’empiècement avec une couture plate rabattue
L’empiècement au dos permet au pantalon de suivre l’arrondi des fesses.

L’empiècement et la jambe du pantalon étaient assemblées grâce à une couture plate rabattue (flat felled seam). La couture plate rabattue est un point particulièrement solide, parfait pour cet emplacement soumis à beaucoup de tensions.

  • Réaliser des surpiqûres

La surpiqûre est la couture signature du jean. Elle doit justifier son statut de couture décorative en étant régulière et, dans le cas de ce pantalon à double surpiqûres, parallèle.

La surpiqûre est réalisée dans une couleur contrastante pour mettre en valeur la structure du vêtement.
  • Coudre des poches Western

Les poches Westerns sont réalisées avec un tissu plus léger pour ne pas épaissir les hanches. Ce tissu doit être invisible sur l’endroit.

  • Assembler la braguette

La fermeture éclair du jean est complètement recouverte par la braguette. Celle-ci est maintenue en place par une double surpiqûre arrondie.

  • Poser la ceinture

La ceinture est plus courte que le pourtour du pantalon. pour assembler les deux, il faut étirer régulièrement la ceinture pendant la couture. Si on tire trop, la ceinture sera trop longue. Si on ne tire pas assez, elle restera trop courte.

  • Découper toutes les pièces dans le même sens

Années 70′ obligent, les candidats devaient réaliser leur pantalon dans un velours ou une toile texturée. Les fibres de ces tissus ont un sens qui détermine la façon dont elles captent la lumière. Des pièces découpées dans des sens différents auront des sens de fibres différents et donc, une apparence différente.

Les réalisations des candidats

Nous sommes dans Great British Sewing Bee et le thème est 1970 … vous devinez la suite: un tas de fleurs géantes et de couleurs qui piquent !

Les candidats ont énormément peiné sur ce patron de couture. Beaucoup n’ont pas terminé les ourlets et le bouton rivet. Voici les résultats, en partant de la dernière place (huitième place).

8ème: le pantalon flare de Ben

7ème: le pantalon flare d’Alexei

6ème: le pantalon flare de Mercedes

5ème: le pantalon flare de Janet

4ème: le pantalon flare de Juliet

La braguette ne recouvre pas le zip mais à partir de maintenant, les pantalons ont très peu de défauts.

3ème: le pantalon flare de Leah

2ème: le pantalon flare de Ricardo

1er: le pantalon flare de Jen

Refaire le pantalon flare

Great British Sewing Bee a utilisé un patron de couture de pantalon flare avec toutes les caractéristiques du jean. Vous trouverez facilement des patrons de coutures similaires dans la bibliothèques de patrons de couture en sélectionnant la forme “Pantalon long” et le style “Pant Flare”.

Pour refaire ce pantalon, il vaut mieux chercher du côté des patrons de couture de jean. Le flare des modèles contemporains est nettement plus discret mais vous pourrez porter votre jean tous les jours.

Jean Birkin de Baste + Gather – PDF
Ash Jeans (4 in 1) de Megan Nielsen – Pochette et PDF

Si vous ne portez pas beaucoup de jean ou que la construction vous semble trop compliquée, d’autres patrons de couture pour pantalon flare proposent des assemblages plus simples.

TPC10 Basics Wide Leg Flare de Trend Patterns – Pochette

Epreuve 2: upcycling Punk

Dans cette seconde épreuve de Great British Sewing Bee, les candidats devaient utiliser 2 vêtements au choix pour réaliser une tenue Punk. Tout le monde s’est précipité sur des pièces à carreaux écossais rouges, un motif que l’on associe depuis toujours à la mode punk.

L’épreuve semblait facile puisqu’elle ne nécessitait pas de technique de couture particulière. Au contraire, coutures propres s’abstenir ! Vive les épingles, les ceintures, et les noeuds, les manches arrachées, les jupes déchirées et les pantalons coupés.

Du coup, tous les premiers de la classe incapables de coudre de travers ont été pénalisés ! Ah ha ha !!!

Le résultat du challenge punk

8ème: Alexei

7ème: Janet

6ème: Juliet

5ème: Leah

4ème: Ben

3ème: Mercedes

2ème: Jen

1er: Ricardo

Epreuve 3: la maxi-robe sur mesure

Pour cette 3ème épreuve, les candidats devaient réaliser une maxi-robe des années 1970 pour un mannequin vivant. Tous ont eu le droit de s’entraîner à la maison en utilisant un patron de couture existant ou en créant un patron de couture original. La difficulté consistait donc à ajuster ce patron aux mensurations du mannequin.

Pour obtenir un effet “flou” et romantique, les robes ont été exécutées dans des tissus très légers comme le crêpe ou le satin, ce qui rend l’ajustement plus compliqué.

La maxi-robe de Ricardo

Ricardo a créé un patron de couture original. Sa robe est en 4 parties: un buste et 3 volants de plus en plus froncés. Le col est décoré par un autre volant et les manches sont bouffantes. Pour réaliser cette jupe, Ricardo a du froncer 6 mètres de tissu.

La maxi-robe de Mercedes

Mercedes a utilisé un patron de couture de 1973.

Particularité: l’empiècement et les manches sont d’une seule pièce.

La maxi-robe de Leah

La maxi-robe de Juliet

Juliet s’est servie d’un patron de couture McCall’s moderne pour créer sa maxi-robe

La maxi-robe de Jen

Jen aussi a utilisé un patron de couture d’époque pour réaliser sa robe. Hélas, pour suivre les instructions, Jen a rajouté des épaulettes alors que son mannequin avait déjà de la carrure et, en plus, a posé ces épaulettes à l’envers.

La maxi-robe de Janet

Janet a réutilisé le patron de couture Vogue qu’elle avait réalisé pour le mariage d’une amie … en 1973.

La maxi-robe de Ben

Ben a créé lui-même ce patron de couture et le motif qu’il a fait imprimer.

La ceinture de sa robe était entièrement plissée. Bonne idée! Mais les plis étaient irréguliers et la ceinture, trop lâche.

La maxi-robe d’Alexei

Coup de chance ou coup de maître, la robe d’Alexei (Burda) était parfaitement ajustée sur son mannequin.

Les 12 pinces que comporte le modèle étaient pourtant assez mal exécutées.

Le gagnant et le perdant du jour

La gagnante du jour est Mercedes dont la maxi-robe a été jugée vêtement de la semaine.

L’éliminé de la semaine est Ben. Souvent à la traîne dans le classement, avec une technique qui laisse à désirer, sa 4ème place dans le challenge Punk n’est pas suffisante pour le sauver.

A la semaine prochaine pour le quatrième épisode .

0 Commentaires

Laisser une réponse

A Propos de UP  - Contact

©2019 - United Patterns

error: Contenu protégé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account