Ma surjeteuse et moi en 20 films

Après 10 ans de vie commune, les choses ont commencé à prendre une tournure préoccupante entre ma surjeteuse et moi.

Affiche Psycho 1960

La seule idée d’avoir à enfiler les fils me faisait paniquer.

Je faisais tout avec le même fils « neutre » couleur « beigeasse ». J’ai été jusqu’à instrumentaliser ma propre mère en allant la voir juste pour qu’elle refasse tout l’enfilage de ma surjeteuse.

Mais ça n’allait toujours pas ! Ma surjeteuse continuait à hoqueter, pétarader et sursauter. Une fois lancée à pleine vitesse, elle prenait carrément le large.

Dans ces moments-là, je me sentais seule et j’aurais apprécié un peu d’aide.

Et puis une amie…

…, oui…, une amie s’est offert une surjeteuse à enfilage automatique.

J’ai eu droit à la description DE-TAI-LLEE de tout ce que sa super surjeteuse faisait, à quel point sa super surjeteuse avait changé sa vie, comme sa super surjeteuse était devenue indispensable

Ca n’a pas arrangé mes relations avec ma vieille pétaudière:

Là, j’ai plongé dans une crise existentielle.

Je me suis interrogée sur les choix qui m’avaient amené à cette impasse.

J’ai réfléchi à ce qui me rendrait vraiment heureuse dans la vie.

Et je me suis mise à la recherche d’une surjeteuse qui m’aimerait et que j’aimerai.

Lorsque je l’ai vu, j’ai tout de suite su que c’était elle : compacte, élégante, un pédigrée sans tâche, et surtout, surtout, tout en «tique ». Enfilage automaTIQUE, réglage des tensions automaTIQUE, enfileur d’aiguille automaTIQUE … un rêve.

Seul problème : son prix. AAArrrrrhhhh ! Un prix à vous inspirer des idées criminelles…

Mais j’étais déterminée à ne pas abandonner.

Pourquoi est-ce que je n’aurais pas le droit de filer le parfait amour avec une surjeteuse, moi aussi ? Hein ???

Alors j’ai décidé de faire le nécessaire. Mais hors de question de manger des pâtes tous les jours et de se priver de vacances pendant 3 ans. Agir oui, mais avec intelligence.

J’ai fait savoir à mon petit monde qu’un pot commun était exigé serait grandement apprécié pour m’offrir la surjeteuse dont je rêvais.

Et cela a marché. Aujourd’hui, quand je pense à ma nouvelle surjeteuse, je me sens :

1 Commentaire
  1. Chouchou

    Ah ah c’est tout a fait ça. Moi, j’ai laissé tomber, j’ai une Janome qui fait très bien l’affaire pour tout avec un point stretch bien efficace.

Laisser une réponse

A Propos de UP  - Contact

©2019 - United Patterns

error: Contenu protégé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account