Project Runway saison 16 Ep.1: Viva la revolución !

Pour leur première rencontre, les candidats se sont retrouvés dans un hangar aux murs vermoulus (c’est tellement authentique) pour avaler un cocktail à base de café (le sponsor de l’épisode). Tim Gunn et Heidi Klum, respectivement mentor des stylistes et présentatrice du show, sont arrivés pour lancer le premier défi couture :

Défi 1: Réaliser une tenue de tapis rouge représentant son style et son esthétique.

Défi classique à ce niveau de la compétition. Ce qui est un peu moins classique, c’est le twist ajouté cette saison : les mannequins de cette année sont … de toutes les tailles.  D’où le nom à l’épisode, intitulé “One size does not fit all” ou “Tout le monde ne fait pas la même taille”.

Rappelons que les stylistes ont montré, années après années, leur incapacité pathologique à habiller une femme au-dessus de la taille 34. Convoquons ici Oliver, saison 9, qui créait pour une femme « sans seins, ni fesses » (sic). Ou Budhu, saison 10, qui maltraita sa “cliente” jusqu’à la faire pleurer : « Elle ne ressemble à rien, son look est dépassé, elle n’a aucun style…. aucune personnalité, elle ne comprend rien à la mode, ses cheveux sont plats … ».

Petit condensé de Budhu

Alors, que s’est-il passé pour ce premier challenge couture … avec des corps de « vraies » femmes ?

« Mais qu’est-ce que je fais là ? »

Brandon Kee, débarqué de San Francisco, est un styliste pour homme. On pourrait imaginer qu’entre sa candidature au show et le jour du premier défi, Brandon a pris l’initiative de se familiariser avec la couture pour femme, sujet exclusif du show. A voir ses yeux de lapin pris dans des phares, rien n’est moins sûr. Rajoutons que le sort lui a adjoint le plus grand modèle (taille 52).

« J’ai l’impression que je suis désavantagé par rapport aux autres, j’ai la plus large. »

Brandon sera-t-il notre monstre de la saison, le digne héritier d’Oliver et Budhu …. ? Non. Tout en gardant un air complètement perdu pendant l’épreuve, Brandon n’a jamais fait peser le poids de son incompétence sur son modèle. Sa tenue finale, un heureux hasard, a été saluée par les juges.

« Oui, tu vois … on a habillé Katy Perry … »

2 pour les prix d’une ! Les sœurs Buitendorp sont des jumelles « identiques » et aiment à le faire savoir. D’ailleurs, elles aiment faire savoir à peu près tout ce qui les concerne. Leur nom aux sonorités françaises ne nous empêchera pas de le dire : les sœurs Bouton-d’or sont bien parties pour être les pimbêches de la saison 16. Personnellement, on adore leur façon de parler : entre la professeure de maintien anglaise et le médecin légiste. Les autres candidats ne sont pas fans.

“La mode pudique peut-être tendance”, “J’ai une collection de robes fantastiques”, et “Je dors dans un pyjama Pikachu”

Ayana fait partie des potentiels « buzz »de la saison. Musulmane et styliste (dans cet ordre), divorcée et rebelle, la jeune femme est là pour nous prouver que voilée ne rime pas avec tristesse. Côté buzz, citons également Aaron et ses robes désuètes, Chacha et son n’importe quoi.

Au final, des candidats bien dans leur peau et très positifs. Un vrai contraste par rapport aux deux dernières saisons.

Les looks de Project Runway Episode 2 :

Aaron Meyers

Aaron, dans son style “Monsieur-Madame”, voulait créer une tenue inversée: le haut est en bas et le bas, en haut. Le pantalon doit donc rappeler une chemise et le haut est réalisé avec les codes d’un pantalon.

Amy Bonds

Avant de s’enlever et de se nouer à la taille, la jupe est également une très belle redingote.

Batani-Khalfani

Batani adore les imprimés colorés. Cela ne se voit pas. Les juges ont détesté; surtout le trou caché sous la dentelle, au milieu des fesses.

Ayana Ife

Mode modeste ? Vraiment ?

Brandon Kee

Styliste pour homme, Brandon a gardé son sang froid et tiré son épingle du jeu.

Chacha

L’univers de Chaha est fait de licornes,  de Pikachu et de lapins tout doux. Sa création ne rappelle aucun de ces éléments et est difficile à comprendre.

Claire Buitondorp

Le style de la première jumelle Buitondorp mélange lignes classiques et couleurs acidulées avec beaucoup de frou-frou.

Deyonte Weather

On peu trouver la robe très banale. Ajoutons quand même que le placement du motif est flatteur et que le modèle à beaucoup d’allure dans cette création.

Kentaro Kameyama

Comme Tim Gunn avait prévenu, toutes les lignes tombent …

Kenya Freeman

En une journée, Kenya a réalisé une robe sirène très bien ajustée en(au moins) 4 pièces dont une traine et un corset baleine !

Sentell McDonald

Mettre en valeur un corps de vrai femme … ou le cacher complètement.

Kudzanai Karidza

Les tenues de Kudzanai rappellent une autre Afrique, loin des clichés. Celles des bergers et des villages, comme ce manteau.

Margarira Alvarez

Des réserves pour Margarita, anciennement à la tête de sa propre marque à Porto Rico. Son portefolio regorgeait de créations banales, comme celle-ci.

Michael Brambila

Ce pull en fausse fourrure rendait merveilleusement bien. Bien mieux qu’en photo !

Samantha Rei

Shawn Buitendorp

Le jury a détesté cette proposition de tapis-rouge très décontractée. A force de créer pour Katy Perry …

Les résultats de l’épisode 1

Le gagnant

Le perdant

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

A Propos de UP  - Contact

©2018 - United Patterns

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account