Quelle émission de couture êtes-vous ?

Great British Sewing Bee (heeuuu … l’abeille britannique qui coud ? La couseuse abeille britannique ?), l’émission de couture anglaise adaptée par Cousu Main, revient ce soir après 2 ans d’absence. Chaque semaine, des couseuses amatrices vont relever des défis couture jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’UNE ! Retrouvez toutes les réalisations et les patrons de couture chaque semaine dans la rubrique Télé-Couture du blog.

Les émissions de couture : ça passe un peu, ça casse souvent

A l’origine, les émissions de couture sont des adaptations des jeux télé basés sur la cuisine. Le format, la durée, les épreuves, sont directement copiés des programmes de cuisine qui les ont inspirés. Aux Etats-Unis, Project Runway reprend le format du show Américain Top Chef qui dominait les émissions de compétitions à l’époque de sa création. En Angleterre, Great British Sewing Bee copie The Great British Bake Off (la Grande Bretagne fait de la pâtisserie) qui a été adaptée en France avec Le Meilleur Pâtissier (M6).

Mais alors que l’on pâtisse et cuisine encore à tour de bras plus de 15 ans après le lancement des premières émissions, les programmes de couture ont des durées de vies plus réduites.

D’un côté, Top Chef US avec 16 ans d’ancienneté, Great British Bak Off et ses 9 années de programmes, Top Chef France qui fête sa 10ème promo et Le Meilleur Pâtissier qui termine sa 7ème saison. De l’autre côté, Great British Sewing Bee n’affiche que 4 saisons et a connu 2 ans de hiatus. Cousu Main s’est arrêtée après 3 saisons seulement. Et ne parlons pas de l’éphémère Projet Fashion, adaptation française de Project Runway qui, telle une étoile filante, a traversé le ciel de la chaîne D8 en 2015.

Côté couture, seul le pionner, Project Runway US, fait le poids avec ses 17 saisons. Depuis sa création, l’émission n’aura connu qu’une seule menace : pas les audiences en baisse mais la faillite de son producteur Harvey Weinstein, à l’origine du mouvement #MeToo.

Mais Sewing Bee est sûrement promise à un grand avenir.

Tout d’abord, l’émission bénéficie de très bonnes audiences depuis son lancement.

Aux Etats-Unis, Project Runway rassemble en moyenne 2, 5 millions de spectateurs par épisode. Notre abeille britannique réunit 3 millions de spectateurs chaque semaine à partir d’une population 5 fois plus réduite que les Etats-Unis.  Pour comparaison, la première saison de Cousu Main attirait 1,3 millions de spectateurs, une audience tout à fait honorable. Mais au bout de 3 ans nous n’étions plus que 800 000 à nous accrocher chaque samedi.

Par ailleurs, 2 ans de hiatus et un changement de producteur ont permis une vraie réflexion sur le concept.

Vers un Project Sewing Bee ?

De 2013 à 2016, le concours de couture a suivi un chemin classique. Dérive de Great British Bake Off / Le Meilleur Pâtissier, le jeu met en avant la technicité et les connaissances d’amateurs. Dans Sewing Bee, tout comme dans Cousu Main, un point régulier et des smocks maîtrisés l’emportent sur un vêtement à la forme ou aux couleurs intéressantes. Ce qui nous donne beaucoup de layettes à nounours et robe à col Claudine gagnants.

L’épreuve principale demande d’être capable de reproduire une technique, ici, un patron de couture. L’épreuve de création-sur-mesure est également très technique puisqu’il faut avant tout un vêtement fait correctement. La créativité est laissée à l’épreuve de customisation, souvent négligée par les candidats français.

Côté patrons de couture et réalisations, rien de fou. On fait dans le vêtement de tous les jours pour femme ou pour fille. On évite les modèles hommes qui posent beaucoup de problèmes à tous les candidats à travers le monde.

Seules étincelles du programme : le goût particulier qu’ont les anglais pour la couleur et les motifs de tout genre. Même pour une jupe à godets toute simple, pas question d’utiliser du noir ou du beige !

En 2019, Sewing Bee inaugure une nouvelle philosophie : la couture, oui, mais le style aussi. Désormais, les juges considéreront les vêtements dans leur ensemble pour apprécier la démarche de la couseuse ou du couseur, au-delà de la parfaite maîtrise des techniques de couture. Un petit pas vers une émission hybride « Project Sewing Bee » ?

Cette inflexion traduit-elle une reconnaissance de la limite d’un programme de couture unique basé sur la technique ?

La France est un très mauvais exemple puisque les adaptations de Sewing Bee (Cousu Main) et de Project Runway (Projet Fashion) ont toutes les deux échouées. Mais le reste du monde nous donne une idée de la tendance. Sewing Bee a essaimé dans une petite dizaine de pays mais le programme a tendance à connaitre une vie très courte. Tandis que Project Runway est présente dans une trentaine de pays, sans essoufflement.

En faisant une place au style dans sa nouvelle saison, Sewing Bee essaye peut-être de contourner certains des écueils induits par son concept : des épreuves produisant des réalisations au faible intérêt télégénique et des gagnantes ayant des profils très similaires.

S’éloigner de la technique à ses risques. Sewing Bee et Cousu Main ont un contenu pédagogique intéressant et bien mis en avant qui permet d’apprendre beaucoup. Le recours à la technique garanti que tout le monde est jugé sur la même base. Dans Runway, sans l’appui d’un patron de couture, les candidats ont tendance à faire et à refaire ce qu’ils savent déjà faire. D’où une certaine … répétitivité dans leurs créations. Beaucoup de vêtements ont des problèmes de construction, pas d’ourlet, la poitrine (quand il y en a) est souvent placée au mauvais endroit. Bref côté design, Project Runway nous a souvent livré des catastrophes.

D’un autre côté, Project Runway est un show plein de drames, de pleurs et de rires où les candidats sont poussés dans leurs derniers retranchements. Les réalisations peuvent être surprenantes, catastrophiques, inspirantes mais jamais ennuyeuses.

En tant que grande fan de Project Runway, j’approuve à 100% cette inflexion vers une vison de la couture maison plus mode. En tant que spectatrice, j’approuve également une émission qui me donne quelque chose à regarder. J’ai déjà évoqué pourquoi Cousu Main s’est arrêté selon moi.

Et vous ? Que pensez-vous de ce changement ? Etes-vous plutôt Cousu Main, Sewing Bee nouvelle version, Projet Fashion ou Project Runway ?

A Propos de UP  - Contact

©2019 - United Patterns

error: Contenu protégé
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account